Skip to Main Navigation

La Richesse d’Aujourd’hui et de Demain : Livre Blanc sur l’Éducation au Sahel (French)

Une bonne éducation pour tous est la clé d’un meilleur avenir à long terme pour la région du Sahel. L’éducation améliore l’employabilité et les revenus, réduit les écarts entre les sexes, sort les familles de la pauvreté, renforce les institutions et produit des bénéfices qui se répercutent sur la génération suivante. La bonne nouvelle est que la région a pris les premières mesures importantes pour construire cet avenir. Beaucoup plus d’enfants ont pu accéder à l’éducation au cours des 15 dernières années : les inscriptions dans la région ont presque doublé dans l’enseignement primaire et triplé dans l’enseignement secondaire. Par ailleurs, les gouvernements ont lancé de nombreuses initiatives et annoncé des engagements de haut niveau en faveur de l’éducation. Pourtant, de nombreux enfants ne sont toujours pas scolarisés et ceux qui le sont apprennent beaucoup moins qu’ils ne le devraient. Parmi les enfants de la région en âge de fréquenter l’école primaire, 40 pour cent ne sont pas scolarisés. En outre, le taux de pauvreté éducative de la région est de 88 pour cent, ce qui signifie que seuls 12 pour cent des enfants sont scolarisés et capables de lire et de comprendre un texte adapté à leur âge à la fin du primaire. L’accès est encore plus faible à d’autres niveaux d’éducation : le taux de scolarisation est inférieur à 56 pour cent dans le premier cycle du secondaire dans l’ensemble du G5 Sahel et se situe entre 2 et 10 pour cent dans le préprimaire et le supérieur. Tous ces facteurs contribuent à un faible niveau d’éducation dans la région du Sahel et donc à une faible productivité. Au Niger, par exemple, 72 pour cent des adultes en âge de travailler n’ont aucune formation. Dans tous les pays du Sahel, moins de 50 pour cent des femmes adultes sont alphabétisées, contre 59 pour cent dans l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne et 80 pour cent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Ce chiffre tombe à 23 pour cent pour les femmes vivant dans les zones rurales du Sahel. Même parmi le segment le plus jeune de la population active - les jeunes de 15 à 24 ans - les performances en lecture et en écriture sont relativement faibles au Sahel, avec des taux d’alphabétisation allant de 45 à 66 pour cent, alors que la moyenne en Afrique subsaharienne est de 77 pour cent. De plus, les enfants et les jeunes les plus pauvres, ainsi que ceux affectés par les conflits, qui ont le plus besoin d’une bonne éducation pour avoir une chance dans la vie, sont ceux qui souffrent le plus des défaillances dans l’accès et la qualité de l’éducation. Le taux de scolarisation dans le secondaire supérieur n’est que de 5 pour cent pour les filles rurales les plus pauvres, contre 100 pour cent pour les garçons urbains du quintile le plus riche.

Details

  • Author

    World Bank

  • Document Date

    2021/12/01

  • Document Type

    Report

  • Report Number

    166882

  • Volume No

    1

  • Disclosure Status

    Disclosed

  • Doc Name

    La Richesse d’Aujourd’hui et de Demain : Livre Blanc sur l’Éducation au Sahel

Downloads

COMPLETE REPORT

Official version of document (may contain signatures, etc)

  • Official PDF
  • TXT*
  • Total Downloads** :
  • Download Stats
  • *The text version is uncorrected OCR text and is included solely to benefit users with slow connectivity.

Citation

World Bank

La Richesse d’Aujourd’hui et de Demain : Livre Blanc sur l’Éducation au Sahel (French). Washington, D.C. : World Bank Group. http://documents.worldbank.org/curated/en/099435112132122836/P175752043857607f0b7890118f57d4c387